CHAMPCEY

De gauche à droite Marie-Agnès Levavasseur, Philippe Héon et Maryvonne Gastebois

Commune la moins peuplée des 5 communes historiques de Sartilly-Baie-Bocage, Champcey est dans une dynamique démographique positive depuis 1990 et compte aujourd’hui 232 habitants. A proximité du complexe équin de Dragey et du littoral, la commune ne manque pas d'atouts pour poursuivre son développement.

La mairie de Champcey est ouverte le jeudi de 9h à 12h. 

Interview de Philippe HEON, Maire Délégué

Monsieur le Maire, 6 mois après la création de la commune nouvelle de Sartilly-Baie-Bocage, quel bilan tirez vous ?

Ce fut, sans doute, un saut dans l’inconnu, plus une intuition de sa nécessité qu’une certitude mais la conviction qu’il y avait un intérêt. Aujourd’hui je ne doute pas que nous avons bien fait de réaliser cette fusion des cinq communes. A cinq nous sommes plus forts pour réaliser de nouveaux projets et offrir de meilleurs services à nos concitoyens.

D’accord, mais qu’apporte concrètement ce regroupement à la commune de Champcey?

C’est avant tout une mutualisation de moyens qu’il faut mettre en avant. Les locaux des cinq communes sont bien mieux utilisés. Par exemple, différentes associations comme Respire ou la Chorale Jazzambules de Sartilly utilisent la salle de notre mairie. L’Union des arts a également un projet d’une nouvelle activité qui se déroulerait dans nos locaux. Les moyens humains sont également mutualisés. Lorsqu’il y a un besoin d’entretien des espaces verts, du cimetière, des abords de la mairie ou d’une réparation sur la commune, nous bénéficions aujourd’hui de la force des services techniques de Sartilly-Baie-Bocage. Et cela change tout. De même, nous n’avions jusque-là personne pour l’entretien de la mairie, le ménage est maintenant hebdomadaire.

Parlons justement de la mairie de Champcey, depuis la fusion il n’y a plus qu’une ouverture au public par semaine au lieu de deux, ce n’est pas une amélioration ?

Bien au contraire. S’il n’y a plus qu’une ouverture hebdomadaire à Champcey, les Champcéens bénéficient de l’ouverture du secrétariat de Sartilly-Baie-Bocage toute la semaine.

Mais vous, Monsieur le Maire, vous avez moins d’importance aujourd’hui, comment le vivez-vous ?

C’est largement compensé par le fait de l’enrichissement du travail collectif au sein du même bureau avec le Maire de Sartilly-Baie-Bocage, les autres maires délégués et les adjoints. A plusieurs, nous sommes plus forts, cela permet d’échanger et de solutionner plus facilement les problèmes.

En quelques mots, quels sont les dernières réalisations et les projets à venir sur Champcey ?

Nous avons réalisé en 2015 le jardin cinéraire avec un espace de dispersion et quatre cavurnes, la dénomination et numérotation des routes de la commune et, en 2016, la réfection de la toiture de l’église. A venir, ce sont les travaux du maître-autel de l’église qui sont à l’ordre du jour. Ils seront terminés en 2018.

Dernière question, êtes-vous, Monsieur le Maire, optimiste pour l’avenir de votre commune déléguée ?

Oui tout à fait. Je suis persuadé que, grâce à la fusion des cinq communes dans une commune plus grande et plus forte, Champcey restera longtemps une commune où il fait bon vivre et avec de meilleurs services pour ses habitants. Je suis également heureux de la reprise du Comité des fêtes par une équipe de jeunes Champcéens. C’est important pour le vivre ensemble.